• Slide #1

Unknown

ROOP

Labyrinthe

Nouvel Album

 

Rodolphe Oppenheimer est passionné par la musique depuis son plus jeune âge.  Il a sorti un album sous le nom de Bad Boy Blues, il écoutait son grand-père le Président Edgar Faure composer des chansons interprétées par Jean-Claude Pascal ou Serge Reggiani.

Rodolphe évolue dans la ballade française et la variété américaine. Il a comme idoles des chanteurs de rock et de Do woop comme Bobby Vee ou Dion and the Belmonts.

Un jour, adolescent il entend un morceau qui changera sa vie, un titre d'un groupe apparemment inconnu les Honeydrippers.

Il s'agit en fait de quelques amis qui se sont retrouvés pour un double album. Ces butineurs de miel ne sont autres que Jeff Beck, Jimmy page et Robert Plant. Immédiatement Rodolphe retranscrit instrument par instrument un de leur thème, qui lui même est déjà une reprise de Ben.E King le titre se nomme « YOUNG BOY BLUES ».

Pour l'interpréter au plus vite car le coup de foudre ne lui avait pas échappé Rodolphe prendra dès le lendemain le nom de Bad Boy Blues, nom sous lequel il sortira un album « J'ai mal d'aimer ».

Rodolphe ne cesse d'écrire des chansons pour lui ou pour les autres, parfois une musique parfois un poème, il aime marier les sons les rimes et les Alexandrins. A l’aube de la quarantaine, il n’est plus bad Boy Blues mais redevient en quelque sorte Rodolphe Oppenheimer, il interprète un album sous le nom de Roop, il a écrit chaque titre paroles et musique et en est le producteur.

Psychanalyste, homme de lettres, philosophe, chroniqueur dans un grands nombres de journaux, producteur de films comme de disques, auteur de romans et de biographie Roop aime passer d’une passion à une autre sans jamais ne renoncer à aucune.

1   
2
3
4
5